Maison du Concert, Neuchâtel NE

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Lieu désormais dévolu aux réalisations des com­pagnies indépendantes de théâtre

Théâtre à l’italienne. Conçu pour l’Académie de musique et grâce aux avances financières de trois membres de sa direction (Pierre-Alexandre Du Peyrou, Jean-Frédéric de Pierre et Abraham de Pury), ce bâtiment est inauguré en 1769. En 1776, l’Académie se constitue en société d’actionnaires et rachète l’immeuble, à l’exception des sous-sols. D’abord prévu pour des concerts et des bals, le lieu sert aussi dès son inauguration aux spectacles donnés par la Comédie, société de comédiens émérites issus de la bourgeoisie locale. Lorsque Neuchâtel est remise à l’autorité du maréchal français Berthier (1806-13), puis à nouveau à la fin du XIXe siècle, des troupes professionnelles passent et jouent dans ce lieu. Dès 1911, outre les concerts et les représentations des tournées théâtrales, principalement françaises, la salle accueille des projections cinématographiques. À partir des années 1920, les saisons théâtrales sont assurées par les tournées Baret, puis par les tournées Herbert et les Galas Karsenty, qui s’associent ensuite (dès 1956/57). En 1958, la Ville de Neuchâtel achète le bâtiment à la Société de la Salle des Concerts et assume la programmation des saisons de ce lieu nommé depuis longtemps "Théâtre de Neuchâtel". Dès 1965/66, une partie de la programmation est prise en charge, d’abord par l’Association des amis du Théâtre puis, dès 1971/72, par le →CCN - Centre culturel neuchâtelois. L’→Opéra Décentralisé Neuchâtel notamment y présente ses réalisations lyriques. En 2000, après l’inauguration du →Théâtre du Passage, la Ville loue le Théâtre à l’Association Le Concert, composée de groupes indépendants, parmi lesquels les danseurs d’Objets-Fax, le Théâtre des Gens et le Théâtre Tumulte, désireux d’en faire un lieu de production commun. La nouvelle M. est inaugurée le 1er septembre 2000.

Données techniques

adresse, rue de l’Hôtel-de-ville 4. Construit de 1766 à 1769, probablement par les frères Jean-Jacques et Jacob Rosselet, entrepreneurs. En 1796, ajout d’une galerie de loges et suppression de deux entrées en saillies à l’intérieur des murs. 1861, le bâtiment est élargi de 5 pieds (environ 1 m. 50) vers l’est. 1913, modifications de la scène. 1927, modification de l’entrée (reportée sur la rue de l’Hôtel-de-Ville) et des façades par les architectes Bosset et Martin. Classé monument historique par le Canton de Neuchâtel (18.6.2001). Dimensions de la scène: ouverture du cadre 6 m. 90; hauteur 5 m. 30; profondeur 7 à 10 m.

Bibliographie

  • Edmond Röthlisberger, "Le Passé musical de Neuchâtel", in Musée neuchâtelois, 1920-21.
  • Dorette Petitpierre-Berthoud, "Le Théâtre de société ou “La Comédie” à Neuchâtel au XVIIIe siècle", in Musée neuchâtelois, 1925.
  • Jean Courvoisier, "Pour les deux cents ans de l’ancien “Concert”, devenu le Théâtre de Neuchâtel", in Musée neuchâtelois, 1969.
  • Simone Gojan, Scènes de Suisse, Zurich, Chronos, 1998.


Auteur: Cyril Tissot



Source:

Tissot, Cyril: Maison du Concert, Neuchâtel NE, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1162.