Mathieu Chardet

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 15.8.1944 Clermont-Ferrand (F).

Élève de Tania Balachova (1966-68), C. est engagé par elle pour jouer dans La Matinée d’un homme de Lettres d’après Tchekhov au Théâtre Mouffetard à Paris en 1968. Avec le →Théâtre de Carouge au →Théâtre Pitoëff à Genève, il joue ensuite sous la direction de →Philippe Mentha dans la création de La Serrana de José Herrera Petere (31.1.1969) et dans la création en français de Biographie de →Max Frisch (8.5.1968), comme dans celle, mise en scène par →François Simon, de la pièce de Witkiewicz Le Fou et la Nonne (16.11.1971). Au →Nouveau Théâtre de Poche, Genève GE, il incarne Angelo dans L’Île des chèvres d’Ugo Betti réalisée par →André Faure (1978). Dès 1975 avec →Dominique Catton, il travaille au →Théâtre Am Stram Gram, où il participe entre autres à La Reine des neiges d’après Andersen (1975), à La Belle et la Bête de Mme Leprince de Beaumont (1979) et joue le Boulanger dans Le Testament du chien d’Ariano Suassuna (1986). En 1989, il est l’un des Trois soldats d’→Yves Laplace que crée →François Rochaix à la →Salle Patiño à Genève (5.4.1989), puis à nouveau un Soldat dans La Mission de Heiner Müller et le tailleur Lebrêt dans Au perroquet vert de Schnitzler, mis en scène par →Matthias Langhoff au Festival d’Avignon puis au →Théâtre Vidy-Lausanne, Lausanne VD (1989). De 1985 à 1996, il travaille surtout au →Théâtre Kléber-Méleau à Lausanne, avec Philippe Mentha: il est notamment Ridolfo dans Le Café de Fassbinder (1992), le Médecin dans Biographie de Frisch (1995) et tient des rôles de confident dans plusieurs pièces de Molière. En 1999, il participe à Joyeux Noël d’Alan Ayckbourn monté au →Théâtre du Grütli à Genève par →David Bauhofer. De 1978 à 1980, il tient divers rôles chantés pour les Tréteaux lyriques et la Compagnie romande d’opérette. De même, il joue et chante au Théâtre Am Stram Gram dans Le Petit Ramoneur de Britten mis en scène par Dominique Catton (1983) et il est Raoul de Gardefeu dans La Vie parisienne d’Offenbach que présente →Georges Wod au Théâtre de Carouge en 1983. Au Petit Casino à Genève, il chante aussi dans Le Directeur de théâtre de Mozart monté par Monique Châtelain (1990). En novembre 1999, il est nommé directeur du →Théâtre de l’Orangerie, Genève GE où il met en scène notamment Le Contrat de Tonino Benacquista (2002). Il a présidé le →Syndicat suisse romand du spectacle (1988-90).



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Mathieu Chardet, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 371.

Normdaten