Michel Demierre

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  25.4.1965 Lausanne VD.

Après avoir fréquenté la →SPAD (1983-87), D. joue Azor dans La Dispute de Marivaux, montée au →Théâtre Pitoëff de Genève par Stanislas Nordey (1989); la rencontre avec ce metteur en scène est pour lui déterminante. En France, Nordey l’engage pour interpréter le Garçon dans Pylade de Pasolini et jouer dans 14 pièces piégées d’Armando Llamas, au Théâtre Gérard-Philippe de Saint-Denis (1994), puis le dirige au Théâtre des Amandiers de Nanterre dans le rôle de Pierrot de Splendid’s de Genet (1994), dans Ciment de Heiner Müller (1995) et à l’Espace André Malraux de Chambéry dans Un étrange voyage d’après Nazim Hikmet (1996). Il joue pour Claude Régy à l’Opéra Bastille de Paris, dans Jeanne d’Arc au bûcher de Claudel et →Arthur Honegger (1992), pour →Joël Jouanneau au →Théâtre Vidy-Lausanne, Lausanne VD, dans L’Institut Benjamenta de →Robert Walser (1993) et pour Jean-Pierre Vincent, il tient en tournée le rôle de Drieu la Rochelle dans la reprise de Violence à Vichy de Bernard Chartreux (1995). En 1999, il retrouve Nordey au Théâtre Gérard-Philippe et joue Hans-Günter dans Porcherie de Pasolini. En Suisse, on peut notamment le voir à l’→Arsenic de Lausanne dans La Reconstitution de Bernard Noël que dirige →Jacques Roman (1997), ou tenant le rôle de Simon Chachava dans Le Cercle de craie caucasien de →Bertolt Brecht présenté par →Gianni Schneider. Il y joue aussi le valet Sosie dans Amphitryon de Molière, dirigé par Mario Bucciarelli (1998) et l’alchimiste florentin Prelati dans La Plaie et le Couteau d’Enzo Cormann réalisé par →François Marin (1999). Au cinéma, il tient notamment le rôle du révolutionnaire Chabot dans L’Anglaise et le Duc d’Éric Rohmer (2000).



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Michel Demierre, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 448.