Nadia Fabrizio

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 25.2.1964 Couvet NE. ∞ Dominique Pitoiset, metteur en scène.

Après le diplôme de la →SPAD, à Lausanne (1986), F. débute sous la direction d’André Steiger, jouant Vertu dans Les Nègres de Genet au →Centre Dramatique de Lausanne (1988). Elle rencontre Dominique Pitoiset venu donner un stage à la SPAD et qui entame une carrière de metteur en scène. Elle participe dès lors à la plupart de ses spectacles, qui donnent presque tous lieu à d’importantes tournées. Elle est la Fille dans Le Pélican de Strindberg au →Nouveau Théâtre de Poche à Genève (1988), Célimène dans Le Misanthrope de Molière au Théâtre du Parvis Saint-Jean à Dijon (1990-91), Flavius dans Timon d’Athènes de Shakespeare à l’Espace Malraux de Chambéry (1991/92), Marguerite dans l’Urfaust de Goethe au Quartz de Brest et en tournée (1993). Pour La Dispute de Marivaux au Théâtre national de Bretagne (1995), elle interprète Hermiane en vidéo et reprend le rôle d’Églé en tournée (1996). Elle tient trois des six rôles féminins, dont celui de Léni, dans Le Procès d’après Kafka, présenté d’abord au Festival d’Avignon (1996-97). Dans Les Brigands d’après Schiller, elle joue Amalia von Edelreich, au Théâtre de la Ville à Paris (1998), puis elle est Émilie dans Othello de Shakespeare, à Rennes et à Paris (2000). Elle incarne Elmire dans Le Tartuffe ou l’Imposteur de Molière, au →Théâtre de Carouge (2002-04). En italien à Parme, elle joue dans Une nuit à la bibliothèque de Jean-Christophe Bailly sous la direction de Gilberte Tsaï (1999). Elle donne aussi en langue italienne le personnage d’Arielle dans La Tempête de Shakespeare mise en scène par Dominique Pitoiset au Teatro Farnese de Parme, et sous sa direction elle tient les personnages d’Aquilina et de Pauline dans La Peau de chagrin adaptée de Balzac au Théâtre national Bordeaux Aquitaine (2005), où elle réalise Albert et la bombe spectacle pour enfants, sur le principe de responsabilité.



Auteur: Joël Aguet



Source:

Aguet, Joël: Nadia Fabrizio, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 550.

Normdaten