Omar Porras

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  9.7.1963 Bogota (CO). Frère de Fredy Porras, scénographe.

Après avoir suivi les cours de l’École de danse moderne de Bogota (1983-84), P. s’établit à Paris où il fréquente l’Institut d’études théâtrales de l’Université de Paris III (1985-89), tout en suivant des stages de formation à l’École Jacques Lecoq (1985), auprès de Zygmunt Molik, Ludwig Flaszen, Ryszard Cieslak (1986/87) et chez Ariane Mnouch­kine (1987). À la Cartoucherie de Vincennes, il participe à deux réalisations du Théâtre de l’Épée de bois comprises dans le cycle élisabéthain réalisé par Antonio Diaz-Florian. Il est d’abord Androgyno, le fou hermaphrodite de Volpone ou le Renard de Ben Jonson (1987/88) et joue dans Tamerlan d’après Marlowe (1988/89). Il se produit aussi dans le métro parisien et présente des spectacles de rue en France et en Suisse (1987-89). En 1990, il fonde à Genève le Teatro Malandro qui débute au →Théâtre du Garage avec Ubu roi d’Alfred Jarry (1991) et La Tragique Histoire du docteur Faust de Marlowe (1992). Bénéficiant d’une dynamique collective d’apprentissage, d’entraînement et de création par improvisation, ses spectacles combinent l’emploi de masques, de marionnettes géantes ou à gant et d’ombres chinoises, souvent conçus par son frère. En 1993, il réalise au Théâtre du Garage La Visite de la vieille dame de →Friedrich Dürrenmatt dans une version grotesque et festive, alliant un foisonnement baroque de costumes et d’accessoires réalisés à partir de matériaux de récupération. Il y interprète en travesti Clara Zahanassian, la vieille dame, et ce spectacle, qui reçoit le prix romand des spectacles indépendants 1994, fait une longue tournée en Suisse, puis en Amérique du Sud dans une version en espagnol (1994-95). À la →Comédie de Genève, il présente avec sa compagnie Othello de Shakespeare où il tient le rôle de Iago (1995), puis met en scène Noces de sang de García Lorca (1997), qui est donné ensuite en tournée mondiale (1998-2000) et représente la Suisse à la deuxième édition des Olympiades du théâtre à Shizuoka au Japon (1999). Hors des réalisations du Teatro Malandro, il joue le rôle du Docteur Hinkfuss, le metteur en scène de Ce soir on improvise de Pirandello dirigé par →Claude Stratz à la Comédie (1999). Aux anciens Ateliers de Sécheron à Genève, où la compagnie réside (1996-2002), il développe un théâtre métis et polyglotte, festif et imagé, puisant aux sources de la culture populaire. Aux premiers spectacles où dominaient les archétypes allégoriques, les costumes­ foisonnants, succèdent des réalisations comme Bakkhantes d’après Euripide, au →Forum Meyrin, où il interprète Penthée (2000). Les acteurs y sont essentiellement dénudés pour un rituel dionysiaque servant de fond et de forme. Le corps martyr et sanctifié de l’artiste est de même au centre d’Ay! Quixote, présenté au →Théâtre Vidy-Lausanne (2001), où le rôle de Don Quichotte est tenu par Joan Mompart, collaborateur régulier du Teatro Malandro depuis 1995. Après une tournée en Suisse et en France, Ay! Quixote ouvre le VIIe Festival ibéro-américain de théâtre de Bogota (2002). En 2003, P. dirige notamment Alas pa’volar, un récital d’Angélique Ionatos consacré à Frida Kahlo, au Forum Meyrin, et l’→Histoire du Soldat de →Charles Ferdinand Ramuz et Strawinsky au →Théâtre Am Stram Gram, à Genève où il tient le rôle du Diable. Après une nouvelle version de La Visite de la vieille dame de Dürrenmatt (2004), il donne au Théâtre de la Ville à Paris, puis en Suisse, El Don Juan d’après Tirso de Molina et des réminiscences moliéresques, où il joue le serviteur de Don Juan en alternance avec Joan Mompart (2005).

Bibliographie

  • Olivier Celik, "Le prince travesti" in L’Avant-scène théâtre n° 1180, Paris, 2005.


Auteur: Jorge Gajardo Muñoz



Source:

Muñoz, Jorge Gajardo: Omar Porras, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1426–1427.

Normdaten