Pascal Auberson

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 21.4.1952 Lausanne VD. Fils de →Jean-Marie Auberson, chef d’orchestre, et d’Antoinette Moulin, pianiste. Frère d’Antoine A., musicien, et d’→Audrey Michael, cantatrice.

Après une formation de batteur avec Kenny Clark à Paris (1968-70), il mène comme auteur, compositeur et interprète une carrière internationale dans la chanson française qu’il métisse de jazz et de salsa (1974-84). Parmi ses principaux titres, on retient: Scène noire et Jamaïca (1978), Il faut que ça swingue et Une robe de Chine (1974), Comédienne (1976), Ta lumière (1984). Tout en signant encore plusieurs albums, entre autres, Ange rebelle (1988), Mille voci (1990), Big bang (1997), il aborde ensuite d’autres formes de spectacles. Il est Pâris dans La Belle Hélène d’Offenbach que met en scène →André Steiger au →Théâtre Municipal de Lausanne (1983). Avec →Léon Francioli, il compose la musique pour Lorenzaccio de Musset mis en scène par →Séverine Bujard au →Théâtre de Carouge (1986), musique qu’il interprète sur scène tout en jouant le rôle de Giomo. Avec →Yvette Théraulaz, il réalise un spectacle de chansons, À table !, présenté au →Théâtre de Vidy-Lausanne (1996). Puis il joue du piano et chante dans Sextet– musique, guerre et paix de Gérard Marais sur la Scène nationale de Quimper (1997-98). Avec son frère Antoine Auberson, il crée la musique du spectacle Le Roi Lear de Shakespeare mis en scène par →Michel Grobéty au →Théâtre du Jorat, Mézières VD (1999). A. compose aussi de nombreuses musiques pour des spectacles de danse et travaille à plusieurs reprises avec →Diane Decker, notamment pour L’Intérieur du décor (1983), Lysis (1986), Icare des ailes pour une nuit (1992) et L’Eau de l’œil (1993). Pour →Noemi Lapzeson, il compose la musique du spectacle Trace (1994) et, pour →Guilherme Botelho et la compagnie Alias, celles de En manque (1994) et de Moving a perhaps présenté à →La Bâtie-Festival de Genève, Genève GE (1995). En 2000, il crée de même 7e ciel en collaboration avec la danseuse et chorégraphe Marcela San Pedro. Avec →François Rochaix, il est Ulysse dans le Spectacle d’ouverture d’Expo.02 présenté à l’arteplage d’Yverdon-les-Bains. Il a obtenu le grand prix de la Fondation vaudoise pour la promotion et la création artistiques (1990).



Autrice: Caroline Rieder



Source:

Rieder, Caroline: Pascal Auberson, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 88–89.

Normdaten