Pascal Rebetez

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  11.1.1956 Delémont BE, actuellement JU.

Après avoir fréquenté l’→ÉSAD (1976-78), R. participe avec le Théâtre Trec à l’adaptation de Pipes de terre, pipes de porcelaine de Madeleine Lamouille (1979) et crée le rôle de l’actionnaire Montillon dans Philippe Suchard de →Michel Beretti réalisé par →Catherine Sumi au Parc des Bastions (3.6.1980). Il entame ensuite une formation de journaliste (1984-87) et écrit Marie Coquelicot, texte interprété en solo par →Anne-Marie Delbart à →La Bâtie-Festival de Genève (1985). →Gérard Demierre monte sa pièce Les Jardins de la liberté, qu’il écrit à l’occasion du 700e anniversaire de la ville de Delémont (1989). Au →Théâtre du Grütli à Genève, il met lui-même en scène Le Meilleur du monde, publié dans la collection de la →SSA (6.10.1992). Ses pièces prennent appui sur des situations concrètes et montrent quelques destins tirés hors de notre quotidien et qui souvent n’aspirent qu’à y retourner. On lui doit aussi la réalisation de C’est pas grave, quand on s’aime, spectacle humoristique de Benjamin Cuche et Jean-Luc Barbezat, présenté au →Casino-Théâtre du Locle (30.10.1998). Poète et auteur d’œuvres en prose, il dirige la revue D’autre part (1988-98), et fonde en 1998, à Mervelier, une maison d’édition éponyme, consacrée à la poésie et à la photographie.



Auteur: Françoise Dubor



Source:

Dubor, François: Pascal Rebetez, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1469.

Normdaten