Pascale Vachoux

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 2.4.1963 Genève. Fille de →Richard V. et de →Josette Chanel, nièce de →Gérard Carrat.

En 1988 diplomée de l’→ÉSAD, V. joue notamment au →Théâtre de l’Orangerie, sous la direction de son père, Marianne dans Les Caprices de Marianne de Musset (1990), puis elle est la Malinche, mémoire du peuple Aztèque, monologue de et mis en scène par →Philippe Lüscher (23.6.1992). Dès 1991, elle travaille avec plusieurs de ses camarades de l’ÉSAD: pour →Frédéric Polier par exemple, elle donne le monologue de la Peste dans Dernières nouvelles de la peste de Bernard Chartreux (1991) puis interprète la Dame dans Roberto Zucco de Koltès au →Théâtre du Garage (1992) et Regane dans Le Roi Lear de Shakespeare au Théâtre Pitoëff (1995). Sous la direction de →Valentin Rossier, elle est Tamora dans Titus Andronicus de Shakespeare au →Théâtre du Loup (1996) et au →Théâtre Vidy-Lausanne (1998). Elle tient aussi plusieurs fois le rôle de l’amoureuse naïve, comme l’éplorée Sophie Massenay dans La main passe ! de Feydeau que monte →David Bauhofer à la →Comédie de Genève (1994) ou, durant la saison 1996/97, la Femme de chambre et la Grisette dans La Ronde de Schnitzler réalisée par →André Steiger au →Théâtre du Grütli, puis la Comtesse de La Fausse Suivante de Marivaux présentée par →Mauro Bellucci au Château de Penthes.­ Au →Nouveau Théâtre de Poche de Genève (NTP), elle crée la Reine-Comédienne dans Le Théâtre des mouches d’Anne-Lou Steininger mis en scène par →Philippe Morand (4.3.1998). Elle joue ensuite Madame Du Deffand dans L’Antichambre de Jean-Claude Brisville que réalise →Françoise Courvoisier au Théâtre de la Grenade en 1998/99, et en 1999/2000, dirigée par Stéphane Guex-Pierre, elle incarne Phèdre de Racine à Vandœuvres à la Fondation Hardt, puis Lucie dans les Chroniques des jours entiers et des nuits entières de Dürringer au Local, à Genève. Elle est aussi la plus jeune des Trois femmes grandes d’Albee présentées par →Erik Desfosses au Grütli (2000). En 2001, sous la direction de →Gilles Tschudi, elle tient le rôle de Betty Palumbo dans Le Baiser de la veuve d’Israël Horovitz au Théâtre de la Grenade, puis elle joue Hélène, empruntée et pathétique protagoniste dans Le Collier d’Hélène de Carole Fréchette que met en scène →François Marin au NTP (2002). Pour la télévision, elle interprète l’Institutrice dans Un enfant de trop, sous la direction de Jacob Berger (1994) et Madame de Staël dans Fin de siècle sous la direction de Claude Champion (1997).



Autrice: Nadia Ricou



Source:

Ricou, Nadia: Pascale Vachoux, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1990, voir figure p. 1990.

Normdaten