Paul Fabien Perret-Gentil

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  8.1.1895 Besançon (F), †  8.5.1973 Genève. Père de →Fabienne Faby, comédienne. ∞ II° 1951 →Marcelle de Kenzac, comédienne.

Quittant son Jura natal, P. s’installe à Genève avec sa fille Fabienne. En 1930, il fonde la maison d’édition qui porte son nom. Sous le pseudonyme de Paul Charmont, il est l’auteur de poèmes et de nouvelles et il écrit pour le théâtre, principalement des comédies comme La Prise de la Bastille, publiée dans Le Mois théâtral n° 48 (1938), Deux manches et… une Belle, pièce créée en 1947/48 au →Carénage de Port-Gitana, à Genève, par son éphémère compagnie du Théâtre de Suisse romande. Certains de ses textes destinés au jeune public sont présentés à la →Comédie de Genève et réalisés par →Maurice Jacquelin: Les Aventures de Pinocchio d’après Collodi (27.12.1941), Le Cirque Valajoie (21.2.1942), Pibougra (5.12.1942). →Blanche Derval et ses élèves créent au →Casino de Morges sa comédie Trois pièces, tout confort (17.2.1952). Il est aussi le fondateur et principal rédacteur du mensuel littéraire Reflets. En 1948, il fonde le →Théâtre de Poche de Genève, dont il confie la direction à sa fille. En 1953, il fait de même pour sa jeune épouse et fonde à Lausanne le →Théâtre du Petit-Chêne. Il s’adonne aussi à la peinture, signant ses toiles d’un acronyme: Pidji. En 1951, il est fait Chevalier de la légion d’honneur, en remerciement de son apport aux lettres françaises.

Bibliographie

  • Hommage au poète Paul Charmont, Feuillets de poésie, 13e cahier, éditions P.-G., automne 1973.


Autrice: Sylvie Johner



Source:

Johner, Sylvie: Paul Fabien Perret-Gentil, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1392.