Philippe Braunschweig

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  24.8.1928 La Chaux-de-Fonds NE. ∞ 2.4.1952 Elvire Krémis, danseuse.

Physicien diplômé de l’École polytechnique fédérale de Zurich (1953), B. est industriel. Son intérêt pour la danse le conduit à présider la Fondation en faveur de l’art chorégraphique (1969-97), structure qui lui permet de fonder le →Prix de Lausanne en 1973, dont il est président (1973-97), puis président d’honneur. En 1974, il est à Berne parmi les fondateurs de l’Association faîtière suisse des professionnels de la danse (→SDT), qu’il préside durant huit ans (1991-99). En 1987, il est l’un des promoteurs de l’arrivée de →Maurice Béjart à Lausanne et de la Fondation Béjart Ballet Lausanne dont il est le président (1987-92). Il est membre du Conseil de la →Schweizerische Ballettberufsschule (SBBS) à Zurich (1988-97), puis fondateur et président de l’Organisation internationale pour la reconversion des danseurs professionnels (OIRDP) à Lausanne (1992-99). Il copréside le projet de Conférence mondiale sur le statut du danseur professionnel (2001) à l’École de droit de l’Université de New York, et conçoit et choisit les premiers trophées Nijinski pour le Monaco Dance Forum (2000). Il est membre du Conseil du Fonds international pour la promotion de la culture de l’Unesco (1992-97). En 1999, il est nommé président du Conseil de l’École supérieure de danse de Cannes de Rosella Hightower. Il est Chevalier de la légion d’honneur, Officier de l’ordre du mérite et reçoit en 1997 le Deutscher Tanzpreis ainsi que la médaille d’or de la Ville de Lausanne. Il remet d’importants fonds de documents et revues aux →Archives suisses de la danse, Lausanne VD.



Autrice: Lisa De Rycke



Source:

De Rycke, Lisa: Philippe Braunschweig, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 264.