Philippe Dahlmann

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 13.6.1942 Agen (F).

D. étudie la danse classique dès 1946 au Théâtre du Châtelet et au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. En 1950, il commence une formation professionnelle avec Olga Preobrajenska, Madame Rousanne et Serge Peretti. Il entre dans la compagnie de Roland Petit (1956), puis rejoint le Ballet du Marquis de Cuevas sous la direction de Bronislava Nijinska (1957-59). Il tient un rôle de bouffon dans Cendrillon au Théâtre des Champs-Élysées (1962) qui lui vaut le prix René Blum et le prix Nijinski. Il effectue un travail de mime avec Marcel Marceau (1963), puis rejoint Françoise et Dominique Dupuy et leur compagnie les Ballets modernes de Paris pour la recréation en 1964 de Jeux, la chorégraphie en un acte réalisée en 1913 par Vaslav Nijinski sur une musique de Debussy. Il entre au Ballet du →Grand Théâtre de Genève, Genève GE dirigé par →Serge Golovine (1965-67) puis il est désigné comme danseur étoile à l’→Opernhaus de Zurich sous la direction de Nicholas Beriozoff, et y interprète l’Oiseau dans L’Oiseau bleu et l’Ami du prince dans le Lac des cygnes (1967). Il fonde alors à Lausanne son école, l’Académie Fusion, avec sa compagne →Asa Lanova (1968-91). Au →Théâtre du Jorat, Mézières VD, il chorégraphie et tient le rôle dansé du Diable dans l’→Histoire du Soldat de →Charles Ferdinand Ramuz et Igor Strawinsky (1971). En 1976, il est engagé au →Luzerner Theater, Luzern LU pour chorégraphier et interpréter les ballets Coppélia et Osmose. En 1977, il chorégraphie la Bacchanale de la →Fête des Vignerons, Vevey VD où il incarne le dieu Pan. Il forme avec →Peter Heubi, danseur étoile, le duo Pit et Phil (1978-83) qui est sélectionné par →Janine Charat pour représenter la Suisse au Festival international de la danse à Paris (1982). Il dirige le Théâtre Municipal de Bastia (1991-95), puis fonde sa propre école à Alès. Il est membre du jury du →Prix de Lausanne (1981) et du →Concours international de chorégraphie de Nyon (1984).



Autrice: Lisa De Rycke



Source:

De Rycke, Lisa: Philippe Dahlmann, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 427–428.

Normdaten