Pierre Dubey

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  3.10.1957 Yverdon-les-Bains VD.

Diplômé de l’→ÉSAD en 1981, D. joue pendant ses études Philippe dans Dissident il va sans dire de Michel Vinaver au →Théâtre Les Trois P’tits Tours, puis au →Théâtre de Carouge sous la direction de Raymond Braun (1980). Il est aussi assistant de →Maurice Béjart à la Comédie-Française pour Les Plaisirs de l’île enchantée, trois pièces en un acte de Molière (1980). Au →Théâtre Kléber-Méleau, Renens VD, il tient sous la direction de →Philippe Mentha le rôle d’Octave dans Les Fourberies de Scapin de Molière et celui de Treplev dans La Mouette de Tchekhov (1983). Il se rend ensuite à l’étranger pour compléter sa formation marquée par l’engagement corporel et la technique du clown. Il suit à New York les cours du Herbert Berghof Studio et de →Dominique Weibel (1983-86). À son retour, il réalise un montage personnel, La Décadanse de Juliette et Roméo, sous chapiteau à Genève (1986), puis il parfait à Paris sa formation de clown avec la troupe de Philippe Hottier et interprète pour lui Lvov dans Ivanov de Tchekhov (1987-88). En 1989 à Genève, il joue à la Traverse dans Byzance divine que monte →David Bauhofer. Au →Théâtre du Grütli, Genève GE, il met en scène L’Émission de télévision et Le Dernier Sursaut de Vinaver (1992, 1994), ainsi que Les Précieuses ridicules de Molière (1994). Il y présente aussi deux spectacles de clowns, Les Clonadopekos et Ménage & Bricolage (1994, 1997) puis, mêlant cinéma et théâtre, L’Amour du monde d’après →Charles Ferdinand Ramuz (1995). Au Grütli, il anime durant trois étés des ateliers de clowns (1996-98), joue Soliony dans Les Trois Sœurs de Tchekhov que réalise →Bernard Meister (1993), puis interprète le clown protagoniste du Cabaret Valentin mis en scène par Thomas Ostermeier (1995). À Berlin avec Ostermeier et Gennadi Bogdanov, il collabore à une Recherche Faust-Artaud, travail sur le grotesque (1995/96). Depuis 1999, il tourne en Suisse et à l’étranger Daisy Madonna, solo de clown conçu en collaboration avec Jango Edwards et Robert Nortik. Au Grütli, il joue dans Trois Sœurs à Tchernobyl, d’après Tchekhov et Svetlana Alexievitch, que met en scène Boris Lutsenko (6.11.2001). Au Théâtre de Carouge, il incarne Pacha dans Cinzano de Lioudmila Petrouchevskaïa réalisé par Roman Kozak (2003) et le Fou au centre de Mort accidentelle d’un anarchiste de Dario Fo que présente →François Rochaix (2005).



Auteur: Éric Eigenmann



Source:

Eigenmann, Éric: Pierre Dubey, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 493–494.