Pierre Naftule

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  5.12.1960 Genève.

Après avoir gagné en 1979/80 La Course autour du monde, concours de reportages hebdomadaires réalisés par des débutants qu’organisent plusieurs télévisions francophones, N. écrit et joue dans la revue de Versoix (1981). Il met en scène ensuite plusieurs pièces pour la compagnie Théâtre Off (1981-85), notamment Le Père Noël est une ordure de l’équipe du Splendid à la →Maison des jeunes et de la culture de Saint-Gervais (1982) puis, à l’ancien Palais des Expositions, Topaze de Marcel Pagnol (1983) et Les Dix Petits Nègres d’Agatha Christie qu’il adapte avec Pascal Bernheim (1985). Au →Théâtre de Carouge, après avoir monté Guérison américaine de James Saunders (1986), il réalise Scoop, pièce policière qu’il écrit avec Roland Berger (17.11.1987), et Le Centenaire de Jean-Jacques de Monique Lachère (24.4.1990). Pour le →Théâtre Mobile, il adapte Le Bossu de Paul Féval (1988). Il signe ensuite Ta gueule! au →Théâtre Pitoëff (15.11.1988) et Double-mixte (1989), spectacle de réouverture du →Casino-Théâtre, où il dirige dès lors la →Revue qu’il écrit en collaboration avec Bernheim (1990-95). Avec Thierry Meury, il monte La Revue interdite qu’il met en scène au P’tit Music Hohl (1998-2000). Dès 1996, il produit et réalise les spectacles de →Joseph Gorgoni qui crée et interprète le personnage de Marie-Thérèse Porchet et travaille avec d’autres humoristes comme Benjamin Cuche et Jean-Luc Barbezat pour Merci Patron! (2000) ou Laurent Nicolet pour Z comme Zweifel (2001). À la Télévision Suisse Romande, il est producteur d’émissions de divertissement et scénariste de sitcoms.



Autorin: Christine Klaus



Source:

Klaus Christine: Pierre Naftule, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1308–1309.