Raoul Pastor

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  21.4.1956 Lerida (E). ∞ 1993 →Séverine Bujard, metteur en scène.

Après un passage au →Conservatoire de Genève (1976-77), P. participe à l’aménagement du →Théâtre Kléber-Méleau et y joue sous la direction de →Philippe Mentha dans Est-ce que tu m’aimes vraiment? de Ronald Laing (1979), puis au cours de la saison 1980/81 dans La Maison d’os de Dubillard et dans La Nuit des Rois de Shakespeare où il tient le rôle de Valentin. Il joue Ahmed dans Par-dessus le monde le chant du muezzin de →Jacques Probst mis en scène par →Roland Sassi à la →Comédie de Genève (13.5.1986) et Mick dans Le Gardien de Pinter, réalisé par Philippe Mentha pour l’inauguration de la petite salle du →Théâtre de Carouge-Atelier de Genève (1987). Il collabore ensuite principalement avec ce théâtre (1989-93), où il est Moris dans Le Contrat de Mrożek présenté par →Georges Wod (1989) et travaille encore une demi-douzaine de fois sous sa direction, principalement dans des pièces de Monique Lachère, incarnant aussi le Comte Riccardo dans Les Rustres de Goldoni (1993). Il y tient des rôles classiques comme Cléante dans Le Tartuffe de Molière (1989) et Figaro dans Le Barbier de Séville de Beaumarchais (1991), deux mises en scène de Simon Eine. Il y réalise aussi L’École des femmes de Molière, pièce dans laquelle il joue le Notaire (1992). En 1995, il fonde le →Théâtre des Amis à Carouge avec notamment Séverine Bujard et y joue entre autres sous sa direction dans American Buffalo de David Mamet, repris au →Théâtre Vidy-Lausanne (1996), alors qu’il y met en scène Senso de Camillo Boito (1998, 2000). Installé d’abord à l’arrière du Café des Amis (1995-98), ce théâtre s’aménage ensuite dans un ancien dépôt une salle de poche qui ouvre à l’automne 1998. Directeur artistique de ce lieu, P. y réalise Les Miettes de Calaferte et Le Siège de Leningrad de José Sanchis Sinisterra (1998), Love de Murray Schisgal et Novecento d’Alessandro Baricco en collaboration avec Bujard (1999), puis Une vie de théâtre de David Mamet (2000) et Après la pluie de Sergi Belbel (2001), entre autres. Il continue de jouer aussi par ailleurs, notamment l’Exempt dans Tartuffe de Molière mis en scène par →Benno Besson à Vidy, puis en tournée et au Théâtre de l’Odéon à Paris (1995-96), ainsi que le rôle de Nicolas Molyneux dans Le Bonheur des autres de Michael Frayn mis en scène par →Claude Vuillemin au →Théâtre du Grütli (2000).



Auteur: Maxime Laurent



Source:

Laurent, Maxime: Raoul Pastor, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 1382.