René Gachet

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 24.2.1910 Genève, † 19.2.1999 Genève.

Baryton, G. étudie avec →Guy Beckmans à l’École de chant de Genève (1929-35) et débute avec le rôle de Moralès dans Carmen de Bizet au →Grand Théâtre de Genève (1931). De 1932 à 1966, il y chante plus de quarante rôles du répertoire, principalement français, de musiciens comme Delibes, Gounod, Édouard Lalo et Massenet: il est Brétigny dans Manon, La Borderie dans Sapho et Schmidt dans Werther. Il est Laërte dans Mignon d’Ambroise Thomas (1946, 1948) et le Premier délégué dans Les Oiseaux de Georges Auric (1965). En français dans des opéras italiens, il chante aussi des rôles comme Silvio dans I Pagliacci de Leoncavallo, le Baron Douphol dans La Traviata et Matteo Borsa dans Rigoletto (1951) de Verdi. Il interprète surtout des opéras de Puccini: il joue Benoît (1944) puis Saint-Phar (1951) dans La Bohème, Goro dans Madame Butterfly et retrouve souvent le rôle du Sacristain dans Tosca, entre autres sous la direction d’→Ernest Ansermet. Il tient les rôles de Spalanzani dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, du directeur de cirque Springer dans La Fiancée vendue de Smetana, du Policier dans Raskolnikoff de →Heinrich Sutermeister. Toujours au Grand Théâtre, il interprète Charlot dans Angélique d’Ibert, et chante dans de nombreuses opérettes françaises notamment d’Offenbach; en 1944, il est Pomponnet dans La Fille de Madame Angot de Charles Lecocq, puis Johann Strauss fils dans les Valses de Vienne de Johann Strauss, Philippe de Chanson gitane (1949) et le Gouverneur dans Le Corsaire noir (1962), de Maurice Yvain. Il tourne dans diverses villes de France et d’Italie où il interprète des rôles d’opéra comme Pausanias dans Une éducation manquée de Chabrier, Torquemada dans L’Heure espagnole de Ravel et Kilian dans Le Freischütz de Weber, ainsi que des rôles d’opérettes comme le comte Danilo Danilowitsch dans La Veuve Joyeuse de Franz Lehár ou Alfred dans La Chauve-souris et Pappacoda dans La Nuit à Venise de Johann Strauss. Il participe en outre à la création scénique d’Orphée de →Hans Haug, sous la direction du compositeur, au →Théâtre de Beaulieu à Lausanne (10.6.1955). Il a par ailleurs souvent chanté pour la Radio Suisse Romande. Il est membre actif de l’Association des artistes musiciens de Genève dès 1954.



Auteur: Serge M. Zuber



Source:

Zuber, Serge M.: René Gachet, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 666–667.

Normdaten