René Toulier

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  30.4.1901 Lausanne VD, †  5.10.1971 Paris (F). De son vrai nom Robert Satz. ∞ 1932 Denyse Cray, comédienne.

Après des débuts au Kursaal de Lausanne sous la direction de Wolf-Petitdemange (1920-22), T. part à Paris, joue au Théâtre de l’Œuvre, puis accompagne une tournée Gaby Morlay en Nouvelle Guinée. De retour en Suisse, il travaille au →Théâtre de Lausanne sous la direction d’→Édouard Vierne, commençant par le rôle du Maure dans Le Cid de Corneille (1926), puis tenant volontiers des emplois d’autorités distantes, comme celui de Pompée dans La Mort de Pompée ou l’Empereur Décie dans Polyeucte, deux tragédies de Corneille (1927). À Paris ensuite, il joue en représentation au Théâtre de l’Atelier, où Charles Dullin lui confie le rôle de l’Auteur lorsqu’il reprend Six personnages en quête d’auteur de Pirandello (1929). Il traduit et adapte au théâtre plusieurs textes de →Claire D’Icki, notamment La Bataille de Formentino (1931) et Fanfalucca (1932) qu’il présente au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, où il tient divers emplois au cours des années trente, notamment celui du concierge et de plusieurs Oncles à héritage dans des pièces de Jean de Létraz et de Jean-Jacques Bernard. De retour en Suisse au début de la Seconde Guerre mondiale, il joue principalement à la →Comédie de Genève sous la direction de →Maurice Jacquelin. Il y est en particulier le colonel Sergueï Prosorov, père des Trois Sœurs de Tchekhov (1943). Après la guerre, il travaille plusieurs saisons pour les Galas Karsenty, et reprend le rôle de Zola dans Vient de paraître d’Édouard Bourdet (1946/47), jouant ensuite le Sultan Amurat dans Bajazet de Racine (1950). Après une rencontre manquée avec Samuel Beckett, et un projet avec Roger Blin qui n’aboutit pas, il rentre en Suisse, où il travaille principalement avec les Artistes du TML, incarnant entre autres Sir George Croft dans Un inspecteur vous demande de Priestley (1953) et l’Insurrectionniste dans Le Bal du lieutenant Helt de Gabriel Arout (1957-59). Il participe ensuite à Genève à plusieurs réalisations de →Jean Hort et fonde le festival Jeunes Auteurs en liberté au hameau de Montbovon. Grâce à un legs testamentaire, il est dès 1973 titulaire du rôle de Yorick dans Hamlet de Shakespeare pour le →Théâtre de Carouge-Atelier de Genève.



Auteur: Daniel Ronceraille



Source:

Ronceraille, Daniel: René Toulier, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1958.