Richard Gauteron

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  13.10.1949 Casablanca (MA).

Après avoir joué notamment sous la direction de →Claude Thébert dans Bräker ou le Songe d’hiver de →Herbert Meier à La Chaux-de-Fonds (1985) et d’→André Steiger dans Les Bacchantes d’Euripide à Yverdon-les-Bains (1986), G. commence à écrire ses propres textes. En 1986 à l’→ABC de La Chaux-de-Fonds, il se lance dans le one man show avec Rien de spécial à signaler. En 1987, il fonde avec Yves Pinguely à Neuchâtel le Théâtre Marathon, et crée dans ce cadre ses pièces suivantes: Une affaire compliquée à Saint-Imier (avril 1987), puis dans une nouvelle version au Théâtre de Neuchâtel (octobre 1988), Deux hommes et des projos au Centre de loisirs de Chêne-Bourg (octobre 1989), La Dernière Chevauchée de Lancelot à la Maison de quartier de la Jonction (mars 1991), Depuis des millénaires d’années je n’ai jamais cessé d’aimer le sport à la salle M.i.s.s. à Genève (14.10.1992). En 1989, sa pièce L’Envolée est primée par la Radio Suisse Romande et l’Antenne suisse de Théâtrales. Il puise ensuite ensuite à plusieurs sources, notamment des souvenirs de famille, pour Le Pays de Yahulé, qu’il crée à Genève au Théâtre de la Traverse (19.11.1993) et reprend au →Théâtre du Grütli (1995); ce texte est édité à L’Âge d’homme par la →SSA, comme ensuite L’Œil (1995) et L’Alsace-Lorraine (1996). Il écrit et représente ensuite un à deux nouveaux spectacles par année, notamment de café-théâtre, seul ou en duo avec Christine Ley. Il produit aussi des textes pour la radio et la télévision. Sa pièce radiophonique C’est arrivé une fin d’après-midi obtient le prix Espace 2-SSA 1998. À la scène, il joue entre autres dans Roméo et Juliette de Shakespeare mis en scène par →Jacques Gardel à l’→Arsenic (1990). Il interprète Sir Toby dans La Nuit des Rois de Shakespeare que dirige →Mauro Bellucci au →Théâtre de l’Orangerie (2000). Comme metteur en scène, il réalise Le Dîner de cons de Francis Veber au →Caveau en y tenant le rôle de Pierre Brochant (2000/01). Au cinéma, il a joué Farel dans Stairs de Peter Greenaway.



Autrice: Christine Klaus



Source:

Klaus, Christine: Richard Gauteron, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 685–686.