Roger Zaneth

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 19.5.1944 Saint-Gall. De son vrai nom Roger Zanetti.

Ingénieur de formation, Z. devient, en 1975, animateur du Caveau de la Thièle, centre de loisirs d’Yverdon-les-Bains, qui déménage en 1979 dans les caves du Château d’Yverdon et prend le nom de →Théâtre de l’Échandole. Il dirige et administre ce lieu (1979-87). En 1979, il fonde les premiers Jeux du Castrum, festival d’été, populaire, culturel et biennal. En 1981, lors des deuxièmes Jeux du Castrum, il produit et tient le rôle du poète dans La Nuit de Léo Ferré mise en scène par →André Steiger. En 1985, il produit et interprète Histoire du tigre de Dario Fo que réalise Claude Grin à l’Échandole, spectacle qui tourne plusieurs années. Dès 1985, il organise avec Steiger des stages de théâtre menant à des spectacles comme Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare (1985), ou Les Bacchantes d’Euripide et L’Assemblée des femmes d’Aristophane (1986). En automne 1987, il quitte la direction de l’Échandole. En 1988, il crée au Théâtre de l’Île à Québec Visitez la Suisse en 18 trous, one man show de poésies et de chansons, avec cor des alpes, mis en scène par →Michel Toman. Il travaille ensuite comme organisateur et régisseur technique pour le clown →Dimitri (1988-89). Il crée le rôle de Donati dans Grand-père et le demi-frère de →Thomas Hürlimann monté à l’→Arsenic par Claude Grin (29.4.1990). Engagé parmi les Fous du pavillon de l’Exposition universelle de Séville en 1992, il y fait la connaissance de →Bernie Schürch de la troupe des →Mummenschanz pour lesquels il travaille alors (1993-95). Un portrait filmé lui est consacré : R. Z., saltimbanque, inventeur (Plans-fixes n° 1199, 2002).



Autrice: Christine Klaus



Source:

Klaus, Christine: Roger Zaneth, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 2136–2137.

Normdaten