SPAD - Section professionnelle d'art dramatique du Conservatoire de Lausanne, Lausanne VD

From Theaterlexikon
Jump to: navigation, search

Lieu de formation

École pour les comédiens attachée au Conservatoire de musique de Lausanne, la SPAD prend le relais de plusieurs enseignements inscrits au programme de ce Conservatoire dès 1909. Des cours de diction y sont en effet dispensés notamment par Ami de Beaumont, puis par Madeleine Daulte, nommée professeur de diction et de déclamation en 1927. Dès 1942, →Paul Pasquier est chargé d’un cours d’interprétation et de théâtre, complété à partir de l’année suivante par celui de Marcel Merminod qui prépare à l’interprétation radiophonique. En 1960, à l’initiative de →Pierre Walker, s’ouvre l’ÉRAD (École romande d’art dramatique) qui bénéficie notamment du soutien de →Carlo Hemmerling directeur du Conservatoire de Lausanne, de →Charles Apothéloz nouveau directeur du →Théâtre Municipal de Lausanne, et de →Géo H. Blanc chef du département dramatique de Radio-Lausanne. Elle est destinée à donner une formation complète aux futurs comédiens. En 1969, l’ÉRAD est rattachée statutairement à la Fondation du Conservatoire et dépend dès lors entièrement de cette institution. En 1984, elle est rebaptisée SPAD. Huit doyens en assument la direction: →Pierre Walker (1960-74), →Pierre Ruegg (1974-77), →Roland Jay (1977-81), →Martine Paschoud (1982-84), →André Steiger (1984-94), →Gilbert Divorne (1994-99), →Hervé Loichemol (1999-2001) et →Michel Toman (2001-04). Sélectionnés lors d’un concours annuel puis en cours d’études, les élèves suivent, jusqu’à l’obtention du diplôme, un cursus de trois ans comprenant des cours techniques ou théoriques (chant, danse, diction, dramaturgie, histoire du théâtre) donnés le matin par des professeurs permanents. Les après-midi, des professeurs invités leur donnent des stages d’interprétation, qui débouchent en général sur une présentation publique, ou leur apportent des formations plus spécifiques (mime, commedia dell’arte, masque, danse de salon, cinéma, radio, post-synchronisation, doublage). Durant quarante ans, la SPAD a formé, avec →l’ÉSAD de Genève, la majorité des comédiens de Suisse romande. En 2004, toutes deux laissent place à la Haute école de théâtre de Suisse romande (HÉTSR) qui accueille ses premiers élèves en septembre 2003.

Bibliographie

  • Béatrice Perregaux, "Apprendre à être acteur: les deux écoles de Suisse romande", in Alternatives théâtrales n° 25, Bruxelles, 1986.
  • Georges Jaccottet, Le Conservatoire de musique de Lausanne (1861-1986), Lausanne, 1986.


Autrice: Rita Freda



Source:

Freda, Rita: SPAD - Section professionnelle d'art dramatique du Conservatoire de Lausanne, Lausanne VD, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1702–1703.