Sara Barberis

From Theaterlexikon
Jump to: navigation, search

* 30.8.1953 Lugano TI. ∞ 3.3.1983 →Philippe Cohen, comédien et auteur.

Diplômée de la →Scuola Teatro Dimitri à Verscio, B. poursuit sa formation à l’École Jacques Lecoq de Paris. Elle rencontre Philippe Cohen, avec qui elle travaille à Genève dès 1982, réalisant de nombreux décors et costumes, et incarne entre autres sous sa direction Alice dans Alice 85 d’après Lewis Carroll au →Théâtre Saint-Gervais, Genève GE (1985). Elle fait partie de la compagnie Confiture et joue notamment de, par et avec Philippe Cohen la Psy dans Le Parano au →Théâtre Pitoëff, Genève GE (1998), puis au Théâtre Cité-Bleue à Genève dans Label Escalade (2002) et tient aussi le rôle de Madame Séverin dans Naïves hirondelles de Dubillard (1999). À la →Comédie de Genève, Genève GE, elle interprète la Mort dans Alceste d’Euripide réalisé par →Michel Kullmann (1984) et, au →Théâtre Kléber-Méleau, Renens VD, elle est Orsola dans Le Campiello de Goldoni mis en scène par →Philippe Mentha (2000). Pour François Rochaix, elle joue plusieurs mères töpfériennes dans Les Qui pro quo au Théâtre de Carouge (2003). Elle monte aussi plusieurs textes de Philippe Cohen, notamment Le Dernier Film au Théâtre de la Traverse à Genève (1983), Cacophonie au →Théâtre Am Stram Gram, Genève GE (1990), Mon héros au Théâtre Saint-Gervais (1993), SOS fate au →Teatro Pan à Lugano (1995), La Voix des sables au Théâtre du Vide-Poche à Lausanne (1996) et Un siècle d’emmerdes au Théâtre Cité-Bleue (1999). Elle écrit par ailleurs Les Yeux du piano mis en scène par Philippe Cohen au Théâtre de la Traverse (1982) et Mamma ! (1986).



Autrice: Nadia Gabi