Serge Golovine

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  20.11.1924 Monaco (MC), †  30.7.1998 Boulogne-Billancourt (F).

D’origine russe, G. est formé à Nice par Julie Sedova et se perfectionne auprès d’Olga Preobrajenska, de Gustave Ricaux, d’Alexandre Volinine et de Carlotta Zambelli. Il fait ses débuts au Nouveaux Ballets de Monte-Carlo (1941-45) et à l’Opéra de Paris (1946-49), avant de s’illustrer au sein du Grand Ballet du marquis de Cuevas (1949-61), où il est le partenaire de Rosella Hightower et de →Beatriz Consuelo avec qui il interprète Le Spectre de la rose (1944). Il tient aussi le rôle de l’Oiseau bleu dans Bluebird - Pas de deux (1950), celui du prince de La Belle au bois dormant (1960) et tient le rôle-titre de Petrouchka, qu’il apprend de Bronislava Ninjinska. Après avoir fondé sa propre compagnie, les Compagnons de la danse en 1962, G. dirige le Ballet du →Grand Théâtre de Genève (1964-69), où son large répertoire permet au public de connaître les ballets classiques, dont La Belle au bois dormant d’après Marius Petipa, sa version de Roméo et Juliette, Suite en blanc de Serge Lifar, Corrida de David Lichine, Les Forains de Roland Petit, Les Sylphides de Michel Fokine. Il présente aussi ses propres chorégraphies, plus contemporaines, sur des œuvres comme Sebastian de Gian Carlo Menotti, La Somnambule de Vittorio Rieti, Le Chant du Pavot de Marcel Landowsky, La Petite Symphonie concertante de →Frank Martin, Répercussions de Pierre Métral, L’Entre-monde de Jacques Guyonnet. Réputé pour ses qualités de pédagogue, il se consacre essentiellement dès 1969 à l’enseignement de la danse moderne à Genève, puis au Conservatoire de Paris (1981-85), et sur l’invitation de Claude Bessy, à l’École de danse de l’Opéra de Paris (1981-97).



Autrice: Lisa De Rycke



Source:

De Rycke, Lisa: Serge Golovine, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 733–734, voir figure p. 734.

Normdaten