Simone Suter

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 23.3.1926 Poggio di Nazza (F), † 28.3.2004 Lausanne VD.

S. passe son enfance entre Antibes, Nice et Genève. En 1939, sa famille s’installe à Lausanne, où elle suit les cours de MmeBonafé au →Théâtre Municipal. Sa carrière de danseuse est brutalement interrompue en 1945 suite à un accident. Elle se forme alors comme professeur auprès de Ninette de Valois au Royal Ballet de Londres (1949-55), ainsi qu’au Bolchoï à Moscou (1951). Avec son compagnon Turhan Betin, musicien, elle fonde à Lausanne l’École Simone Suter (1952-86), et édite Les Cahiers de la danse, parution mensuelle (1960-81). Elle fonde le Ballet de la jeunesse romande, qu’elle dirige durant près de quarante ans (1963-80). Par son activité pédagogique, elle contribue à former un nombre important de danseurs, dont Dominique Genton, →Charles Vodoz et →Jean-Charles Gil.



Autrice: Lisa De Rycke



Source:

De Rycke, Lisa: Simone Suter, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1781.

Normdaten