Théâtre Claque, Lausanne VD

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Compagnie indépendante de théâtre

Fondé en 1989 par →Geoffrey Dyson et Antoinette Monod, le T. intervient d’abord beaucoup en milieu scolaire où il tourne ses pièces durant plusieurs années. À l’Entrepôt 23 à Lausanne dans un premier temps, il présente Bouches décousues de Jasmine Dubé mis en scène par →Serge Martin, texte traitant des abus sexuels sur les enfants (1989-96), et Pas de problèmes de David Holman, spectacle sur le déracinement et la xénophobie que monte →Denis Maillefer (1991). Puis le T. crée en français au →Théâtre Benno Besson à Yverdon, Qu’est-ce qui cloche chez elle? de Wendy Harmer, monologue sur l’anorexie joué par →Nathalie Boulin que dirige Geoffrey Dyson (23.2.2000). Conduit par Bernard Damien, le T. monte pour un public d’adultes Tanzi de Claire Luckham à l’→Arsenic (1993) et Le pupille veut être tuteur de Handke à Bruxelles et à l’Entrepôt 23 à Lausanne (1995). Il travaille avec Claude Enuset qui réalise Démons de Lars Norén au →Théâtre 2.21 à Lausanne (1997). En coproduction avec des théâtres indépendants étrangers, dont le Théâtre du Grand Midi à Bruxelles et la Compagnie Jean-Vincent Brisa, le T. monte sous la direction de Brisa Kvetch de Berkoff à Grenoble, puis le présente au →Théâtre Boulimie à Lausanne (1994). Les mêmes montent au Café-Théâtre de Lutry et en tournée en Suisse romande One Man Berkoff (31.3.1998). Dès 2000 à Lausanne, Geoffrey Dyson signe les mises en scène du T., notamment pour Les Monologues du vagin d’Eve Ensler au Théâtre 2.21 (2000-02), où il crée en français Sanctuaire de David Williamson (19.5.1998) puis dans l’espace voisin du Pull off Bleu/Orange de Joe Penhall (7.5.2003) et Ruby Moon de Matt Cameron (1.6.2004).



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Théâtre Claque, Lausanne VD, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1902.