Théâtre Para-Surbeck, Genève GE

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Compagnie indépendante de théâtre, puis petite salle de production

Fondé en 1981 par →Claude Para et Luc Surbeck qui présentent Les Méfaits du tabac de Tchekhov à la →Maison des jeunes et de la culture de Saint-Gervais, le T. s’installe successivement à l’ancienne école du Grütli (1983), dans l’annexe du Palais Wilson (1985-87), dans une cave du quartier de Villereuse (1988-94) et enfin aménage une ancienne carrosserie du quartier des Grottes, lieu inauguré avec Le Tourniquet de Victor Lanoux (15.11.1994). Le T. réalise des pièces intimistes et légères, écrites pour deux personnages, parfois adaptées comme Duo pour un soliste de Tom Kempinski (1987). Dans un premier temps (1981-90), le T. donne de façon divertissante chaque saison, deux à trois pièces contemporaines françaises comme Abraham et Samuel de Victor Haïm (1981), des Diablogues de Roland Dubillard (1982; 1984), L’Escargot de Guy Foissy (1982), L’Architecte et l’Empereur d’Assyrie de Fernando Arrabal (1983) et reprend plusieurs fois Madame Marguerite de Roberto Athayde (1985, 1990, 1997). Le T. propose ensuite des textes d’auteurs genevois en création comme La Datcha à Gorbi de Robert Rudin et Bernard Houssiau (28.1.1992) ou Natacha de Pierre-Philippe Collet (26.1.1993). Dans une troisième étape, le répertoire est quasi exclusivement composé de créations de Rudin, Collet et Angelo Lui (1998-2003). Modestement soutenu par la Ville de Genève (1986-2004), le T. est aussi financé par les séminaires de communication donnés par Claude Para et Luc Surbeck.

Données techniques

adresse rue Louis-Favre 43, dans le complexe architectural dit "Les Stroumpfs". La scène est large de 5 m. 50, profonde de 5 m. 50, pour une hauteur totale de 4 m., laissant 3 m. entre les cintres et le plateau surélevé. La jauge est de 85 places.



Autrice: Christine Klaus



Source:

Klaus, Christine: Théâtre Para-Surbeck, Genève GE, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1930.