Théâtre de l'Éphémère, Lausanne VD

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Compagnie indépendante de théâtre

Fondé à Lausanne en 1982, le T. regroupe, entre autres, →Françoise Ingold, Jean-Yves Pidoux et Rodolphe Ittig sous la direction d’→Elena Vuille-Mondada, qui assure la mise en scène de tous les spectacles. Le groupe présente L’Épouse injustement soupçonnée de Jean Cocteau au →Festival de la Cité (1982), puis monte Une saison en enfer de Rimbaud au Théâtre du Lapin Vert (1983). À la Passerelle du →Théâtre de Vidy, il réalise Les Épousailles de Gogol (1984), puis crée Bamboche que Gilbert Musy écrit à l’intention de la compagnie, avec une musique de →Michel Hostettler (21.4.1987). En 1988, le T. monte L’Homme et les armes de G. B. Shaw à la →Grange de Dorigny, où se réalisent dès lors la majorité de ses spectacles. En 1989, il entame une collaboration avec le compositeur Jorge Pepi qui conçoit la musique pour Le Pain dur de Claudel, puis Les Travaux et les Jours de Vinaver (1990) et La Princesse Turandot de Gozzi (1992); le T. crée ensuite son opéra La Chasse au trésor sur un livret d’Elena Vuille-Mondada d’après Dino Buzzati (25.3.1993), spectacle tourné en Suisse et à l’étranger. La compagnie réalise Anatole de Schnitzler avec une musique de Dominique Lehmann (1995), puis L’Ordinaire de Vinaver (1996) et Le Crépuscule des poètes de →Friedrich Dürrenmatt (2.12.1997). Ensuite, le T. présente Le Jardin de reconnaissance de Valère Novarina, spectacle qui fait partie de la saison du →Théâtre 2.21 (2003).



Auteur: Jean-Yves Pidoux



Source:

Pidoux, Jean-Yves: Théâtre de l'Éphémère, Lausanne VD, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1909.