Tréteaux de Malacuria, Sion VS

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Groupe théâtral d’amateurs (1986-2001)

À la suite du spectacle Farinet de Pascal Thurre d’après →Charles Ferdinand Ramuz mis en scène par →Jacques de Torrenté et →Catherine Sumi (2.8.1985), les T. sont fondés comme association en 1986. Ils sont composés d’amateurs soutenus par un encadrement professionnel, dont les deux metteurs en scène et le décorateur →Jean Bosserdet. Les T. tirent leur nom du quartier de Malacuria qui entoure la Cathédrale de Sion où sont joués leurs premiers spectacles, Farinet (1985, 1986 et 1995) et Le Président de Viouc d’Aloys Theytaz (1988). En 1990, les T. se déplacent au Domaine bourgeoisial des Îles de Sion pour L’Inconnue du Rhône de Bernard Théler (3.8.1990). Dès 1992, ils construisent un théâtre en bois, démontable, de 12 m. de diamètre, réplique en réduction du théâtre shakespearien du Globe. D’été en été, ils l’installent dans divers quartiers de la ville de Sion. Ils abordent le répertoire classique dans ce cadre, notamment L’École des femmes de Molière à la place de la Cathédrale (1992), Mère Courage et ses enfants de →Bertolt Brecht dans le quartier Sous-le-scex (1994), Volpone de Ben Jonson à la place de la Majorie (1996). Ils y présentent aussi des spectacles plus intimes, comme Séance suivi de L’Objet de →Michel Viala, aux Îles (1997) et de sombres drames populaires comme Les Mystères de Paris d’après Eugène Sue, à la Ferme-Asile (1998). En 1999, les T. créent aux Îles le premier festival d’été de Malacuria, qui offre une création et plusieurs spectacles invités. Ils mêlent aux amateurs des comédiens professionnels comme →Roland Vouilloz, notamment pour Tartuffe de Molière (1999) et Le Barbier de Séville de Beaumarchais (1999). En 2000, les T. jouent Arlequin serviteur de deux maîtres de Goldoni et invitent notamment Denis Rabaglia pour la mise en scène de Novecento d’Alessandro Baricco. Pour l’édition 2001, ils présentent le monologue La Contrebasse de Patrick Süskind avec →Jean-Luc Borgeat. Les difficultés financières s’étant accumulées au cours des dernières années, l’association est dissoute en 2001. Nouvelle association comprenant uniquement des amateurs, Nova Malacuria est fondée en 2003 à l’occasion du spectacle Fanfan la Tulipe qu’adapte Anthony Mettler.



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François:Tréteaux de Malacuria, Sion VS, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1965.