Valentin Rossier

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  5.12.1965 Vevey VD. Pour l’état civil Christian R.

Formé à l’→ÉSAD (1988-91), R. est d’abord engagé au →Théâtre Am Stram Gram, où →Dominique Catton lui donne le rôle-titre dans Poil de carotte de Jules Renard (1990), puis celui du jeune Perdican dans On ne badine pas avec l’amour de Musset (1995). Il y joue aussi Mac Hab dans Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne mis en scène par →Marc Gaillard, et Rico dans L’Arbre noir de Tonino Guerra, dirigé par Letizia Quintavalla (1993). À la →Comédie de Genève pour →Claude Stratz, il participe à Jules César de Shakespeare (1990), puis tient le premier rôle dans Le Baladin du monde occidental de Synge, celui du jeune mystificateur Christopher Mahon (1993). Il interprète aussi Lenox dans Macbeth de Shakespeare dirigé par Katharina Thalbach au Théâtre national de Chaillot de Paris et à la Comédie de Genève (1997). En 1994, il fonde l’Helvetic Shakespeare Company avec de jeunes comédiens venus du →Théâtre du Garage, dont →Frédéric Polier, sous la direction duquel, il interprète le rôle-titre dans Le Roi Lear présenté à l’ancien Palais des expositions de Genève (1994). Après cette première production de la compagnie, il en prend l’année suivante la direction artistique, joue et réalise à Am Stram Gram Roméo et Juliette, qui reçoit le prix romand des spectacles indépendants. Il monte par la suite, au →Théâtre du Loup, Titus Andronicus (1996), Les Joyeuses Commères de Windsor où il est Falstaff (1999) et Othello interprétant Iago (2000). Ses productions imposent des scénographies dépouillées qui mettent d’abord en évidence le jeu de l’acteur central. Suivant la même démarche, il interprète et dirige à Genève La Famille Schroffenstein de Kleist au →Théâtre du Grütli (1998), Rosencrantz et Guildenstern sont morts de Tom Stoppard au →Nouveau Théâtre de Poche (1999), ainsi que deux œuvres d’Horváth, Casimir et Caroline au Loup (2002) et Figaro divorce à la Comédie (2003). Hors de sa compagnie, il joue notamment pour →Gianni Schneider le rôle de Franz dans Les Brigands de Schiller, à l’→Arsenic à Lausanne (2000), et s’associe à Letizia Quintavalla pour créer Parents perdus d’après Le Petit Poucet, où il interprète les principaux personnages du conte de Perrault (30.1.2001).



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Valentin Rossier, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1528.