Yves Jenny

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  30.8.1964 Treyvaux FR. Frère de →Jean J., cousin d’→Anne-Marie Yerly.

Diplômé de la →SPAD (1983-87), J. débute au →Théâtre de Carouge-Atelier de Genève en jouant les jeunes premiers: il est Cléante dans L’Avare de Molière sous la direction de Jean-Paul Roussillon (1987), Lélio dans Les Deux Jumeaux vénitiens de Goldoni que réalise →Séverine Bujard (1989). Pour elle, il tient aussi à Carouge le rôle de Clov dans Fin de partie de Beckett (1991). Au →Théâtre des Osses, il est Hémon dans Antigone de Sophocle (1989), Hippolyte dans Phèdre de Racine (1993) et Horace dans L’École des femmes de Molière (1993), trois réalisations de →Gisèle Sallin. →Joël Jouanneau le fait jouer plusieurs fois un jeune homme tourmenté: Tscharner dans L’Institut Benjamenta d’après →Robert Walser au →Théâtre Vidy-Lausanne, rôle qu’il tient en alternance avec →Samuel Grilli (2.3.1993), puis Joël dans Le Rayon vert d’Éric Rohmer et Albin dans Par les villages de Peter Handke, deux parties d’un spectacle présenté au →Festival de la Cité (1994). Pour Jouanneau, il a aussi le rôle muet de Thierry, le pianiste d’Allegria op.147 de Jouanneau à Vidy (22.2.1996), puis il est l’un des trois Hommes du peuple dans Coriolan de Shakespeare adapté par Norman Chaurette, au Théâtre de l’Athénée à Paris et à la →Comédie de Genève (1998/99); au →Nouveau Théâtre de Poche (NTP), il interprète aussi pour lui Heinz le fiancé fruste des Amantes d’Elfriede Jelinek (14.3.2001). Il tient par ailleurs le rôle-titre dans Horace de Corneille sous la direction de →Jacques Maitre au →Théâtre du Grütli (1994) et donne Euphoric poubelles de Paul Allio mis en scène par Anne Dumas à l’Espace Moncor de Villars-sur-Glâne (1998). Au →Théâtre de l’Échandole, il joue avec les musiciens →Daniel Perrin et →Lee Maddford et le comédien →Roland Vouilloz dans Les Tribus modernes, spectacle musical et autobiographique sur les familles nombreuses (1999). Pour →Martine Charlet, il participe à L’Arriviste de Stig Dagermann à l’→Arsenic (2000), interprète le Fils dans Le Pélican de Strindberg à Vidy et en tournée (2000-02) et le serviteur Johanson dans La Sonate des spectres de Strindberg à l’Arsenic (2002). Il crée le rôle du jeune révolté Hans dans La Coupure du monde et Nous ne sommes pas des anges de →Philippe Lüscher que réalisent →Joseph Voeffray et →Anne Vouilloz, au NTP (10.3.2000), celui de l’Homme dans Paroles arrachées au vent de et réalisées par Jean Jenny au →Théâtre 2.21 (11.6.2003) et en français celui du Ministre Clapott dans La Griffe d’Howard Barker mise en scène par →Anne Bisang (5.11.2002).



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Yves Jenny, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 2, p. 927–928, voir figure p. 927.