Gil Roman

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  29.11.1960 Alès (F).

R. étudie la danse à Montpellier et à l’Académie de danse classique de Monte-Carlo sous la direction de Marika Besobrasova. Il approfondit sa formation au Centre de danse classique de Rosella Hightower de Cannes. En 1979, il entre au Ballet du XXe siècle de →Maurice Béjart à Bruxelles. Il est révélé par son interprétation du personnage central de Messe pour le temps futur (1983), alors que ses talents de comédien sont remarqués dans Dibbouk (1988) où il tient le rôle d’Hanan. Il interprète divers rôles dans les créations de Maurice Béjart comme La Mort subite, La Tour et Tod in Wien (1991), Mr. C... et Le Mandarin merveilleux (1992), La Ballade de la rue Athina (1993). Il tourne aussi sous la direction de Béjart le film Paradoxe sur le comédien (1991) et interprète A-6-Roc que Béjart présente au →Théâtre Vidy-Lausanne (21.4.1992). Il réalise les pas de deux de Juan y Teresa (1997) de Maurice Béjart avec Marie-Claude Pietragalla et de Dialogue de l’ombre double (1998) avec Christine Blanc. Après L’Habit ne fait pas le moine (1995), sa première chorégraphie, qu’il réalise en collaboration avec Gregor Metzger à la Salle Métropole à Lausanne, il signe Réflexion sur Béla (1997). Depuis 1993, il est directeur adjoint du Béjart Ballet Lausanne.



Autrices: Lisa De Rycke / Anne Davier



Source:

De Rycke, Lisa / Davier, Anne: Gil Roman, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1518.

Normdaten