Danielle Borst

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  27.1.1946 Genève. ∞  →Philippe Huttenlocher, chanteur.

Parallèlement à des études universitaires en lettres, elle travaille le chant au Conservatoire de Genève, dont elle obtient le certificat d’études supérieures dans la classe d’Hélène Morath (1968). Soprano, elle continue son apprentissage avec →Hugues Cuenod, Gérard Souzay, Philippe Huttenlocher, et étudie principalement avec →Juliette Bise au Conservatoire de Lausanne, remportant un premier prix de virtuosité en 1977. Soliste pendant plusieurs années de l’Ensemble vocal de Lausanne dirigé par Michel Corboz, ses qualités d’actrice et de cantatrice la font peu à peu connaître sur les scènes lyriques suisses puis étrangères. Remarquée à Lausanne lors des représentations de Un ballo in maschera de Verdi (1983), elle est invitée à chanter dans les principaux théâtres lyriques européens, notamment à Lyon, Monte-Carlo, Lisbonne, Vienne et au Festival d’Aix-en-Provence, où elle tient notamment le rôle de Proserpine dans Orfeo de Monteverdi (1985). Elle se produit fréquemment à Paris et on retient sa prestation en Eurydice dans Orphée aux enfers d’Offenbach (1988) et en Mireille, de Gounod, à l’Opéra-Comique (1995). Elle chante aussi Poppée dans Le Couronnement de ­Poppée de Monteverdi (1990), Eurydice dans Orphée et Eurydice de Gluck (1991), Hero dans Béatrice et Bénédict de Berlioz (1992). Dans le répertoire mozartien, elle joue, entre autres, Pamina dans La Flûte enchantée, Despina dans Così fan tutte et Suzanne dans Les Noces de Figaro. Elle tient aussi les rôles de Juliette dans Roméo et Juliette de Gounod, Micaela dans Carmen de Bizet, Belinda dans Didon et Enée de Purcell, Aricie dans Hippolyte et Aricie de Rameau et Rosalinde dans La Chauve-souris de Johann Strauss. Par ailleurs, elle est choisie par le cinéaste Claude Goretta pour incarner la Cantatrice dans le film Jean-Jacques Rousseau, les années d’exil. Aussi à l’aise dans la musique baroque que dans les répertoires classiques, romantiques ou modernes, elle mène une grande activité d’artiste lyrique et de concertiste. Elle donne ainsi de nombreux récitals et a participé à des concerts avec orchestre dans la plupart des pays européens, ainsi qu’au Japon. Parmi ses nombreuses réalisations discographiques, elle a notamment enregistré le rôle de Mireille dans l’opéra éponyme de Gounod.



Auteur: Jacques Tchamkerten



Source:

Tchamkerten, Jacques: Danielle Borst, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 245–246.

Normdaten