Théâtre de Beausobre, Morges VD

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Lieu d’accueil

Bâti avec l’ensemble scolaire du Collège de Beausobre, le T. est inauguré le 3 mai 1986 par un opéra bouffe réalisé par →Gérard Demierre, La Nef dans la ville d’Henri-Charles Tauxe et Pierre Louis Péclat pour le livret et →Jean-François Bovard pour la musique. Propriété de la Ville de Morges, le T. est dirigé dès son ouverture par Jean-Marc Desponds qui propose une vingtaine de représentations par saison, principalement des spectacles de variétés, d’humour et des tournées françaises. Occasionnellement, le T. s’offre à des metteurs en scène romands pour qu’ils y réalisent un de leurs spectacles; Demierre y revient pour 6e étage d’→Alfred Gehri (1995) et Les Cuisinières de Goldoni (1993), →Denis Maillefer y présente Roméo et Juliette de Shakespeare (1990). Dès 1988, le T. organise le festival d’humour Morges-sous-rire.

Données techniques

adresse, av. du Vertou 2, Morges. Construit en 1986, selon les plans de l’architecte Pierre Grand, le T. a 850 places. L’ouverture de scène est de 11 m., la profondeur de 10 m. et l’espace comprend une fosse d’orchestre et des dégagements latéraux. Une nouvelle régie et une passerelle technique sont installées en 1995.



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Théâtre de Beausobre, Morges VD, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1903.

Normdaten