Hélène Bezençon

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  30.9.1960 Lausanne VD.

Licenciée ès lettres de l’Université de Genève, elle écrit Les Mains vierges texte publié dans la revue [vwa], à La Chaux-de-Fonds (1986). En 1988, Écho toi-même est mis en scène par Hughes Wülser à l’→ABC, La Chaux-de-Fonds NE puis mis en ondes en 1989 par →Pierre Ruegg sur Espace 2; il est aussi mis en lecture dans le cadre du Parloir romand en 1990 par →Anne Bisang, qui met en lecture-performance en 1991 Silence on tourne, texte à plusieurs voix, dans le cadre du cycle de lectures publiques de l’Association femmes de théâtre à l’Usine à Genève et à l’ABC à La Chaux-de-Fonds. De 1994 à 1997, elle rédige Arrête de rêver, l’Étrangère, Annemarie Schwarzenbach, une quête, 1929-1942 (Mimos no  1/1998) commande d’Anne Bisang qui met en scène la pièce au →Théâtre Saint-Gervais à Genève (25.11.1997), la présente à Zurich et en tournée suisse. Ce texte est republié par la →SSA (2000) avec celui de Pouce, monologue présenté par le Théâtre des Gens à la Maison des Concerts à Neuchâtel (2000/01).



Autrice: Caroline Rieder



Source:

Rieder, Caroline: Hélène Bezençon, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 191.

Normdaten