Gérard Diggelmann

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  16.10.1958 Montpellier (F).

Après le baccalauréat, D. prend des cours de théâtre à Londres et à Paris et, peu après son arrivée à Lausanne en 1980, suit des stages donnés par →André Steiger (1980, 1982) et →Philippe Mentha, puis joue au →Centre Dramatique de Lausanne, notamment Wolf dans Bent de Martin Sherman que met en scène →Pierre Bauer (1982). Il fonde à Lausanne l’École de Théâtre Diggelmann pour enfants et adolescents. Dès 1983, les élèves y réalisent chaque année sous sa direction, à partir de leurs intérêts et improvisations, un spectacle souvent présenté au →CPO; parmi ceux-ci on retient Échec et mat (1987), Femmes (1989), Envers et contre tout (1990), Je suis venu vous dire (2000-01). Il fonde et codirige à Lausanne avec →Gérard Demierre et →Jean-Claude Issenmann le →Petit Théâtre destiné aux enfants et à leurs parents (1990-2003). Il y met en scène un à deux spectacles par saison tels que Le Petit Nicolas de Sempé et Goscinny (1992), Matilda (1994) et Charlie et la chocolaterie (1999), de Roald Dahl, Knock de Jules Romains (1996), Dorothy d’→Eugène (1996), Fifi Brindacier d’après Astrid Lindgren (1998), Poil de carotte de Jules Renard (2001). Il se consacre aussi à l’organisation de séminaires d’adultes dans le but de favoriser l’expression orale et collabore avec la direction des écoles de la Ville de Lausanne en proposant des cours de théâtre au sein du programme scolaire. En 1999, il publie Le Corporal, ouvrage pratique d’expression orale destiné principalement aux enseignants, dans lequel il expose une méthode de travail personnelle axée sur cinq notions fondamentales: marcher, regarder, écouter, donner, recevoir. Avec Gérard Demierre, il reçoit le prix de l’État de Vaud pour son travail d’éveil (2000).



Auteur: Yann Fischer



Source:

Fischer, Yann: Gérard Diggelmann, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 469–470.