Yves Burnier

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  12.8.1969 Lausanne VD.

Assistant en section de Cinéma à l’Université de Lausanne, B. met en scène en 1993 l’→Histoire du Soldat de →Charles Ferdinand Ramuz et Strawinsky au cœur des mines de sel de Bex. Il fonde la compagnie Loa Opsis en 1994 et crée à la →Grange de Dorigny Le Dé à une face d’→Eugène (5.10.1994), puis réalise Orgie de Pier Paolo Pasolini (1995) et Œdipe roi de Sophocle (1997). En 1996, il présente Architruc de Pinget au Théâtre Molody de Kiev, puis à Dorigny. En 1996/97, il est responsable par intérim du Service des affaires socio-culturelles de l’Université de Lausanne. Il monte ensuite Le Supplice de la caresse d’après Mirbeau au Café-Théâtre de la Voirie à Pully (1997). En 1998, il est stagiaire à la mise en scène auprès de Jacques Lassalle au →Théâtre Vidy-Lausanne, Lausanne VD pour Le Misanthrope de Molière et Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute. En 1999, il présente deux pièces de et jouées par →Isabelle Bonillo: Caracole, la femme-escargot au →Festival de la Cité, Lausanne VD et Nous ne jouerons plus au Teatro de la Estación à Saragosse. Cette même année, il met en scène Eroticos de Pierre Louis Péclat et Dominique Lehmann à la Grange de Dorigny. En 2000, il monte Elle est là de Nathalie Sarraute au →Théâtre 2.21, Lausanne VD et En cas de meurtre.ch, à l’Espace Têtard, à Lausanne. En 2001, il fonde, aménage et prend la direction du Théâtre du Moulin-Neuf à Aigle. Ce nouveau lieu ouvre ses portes, après cinq mois de travaux (11.12.2001), avec Britannicus de Racine, que B. met en scène en utilisant un circuit vidéo rendant omniprésente et gigantesque la figure du pouvoir. Outre les réalisations des ateliers de théâtre qu’il y donne, le Moulin-Neuf présente chaque saison six à sept spectacles dont ceux du Collectif Nunc de →Jo Bögli.



Autrice: Christine Klaus



Source:

Klaus, Christine: Yves Burnier, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 307–308.