Théâtre du Petit-Chêne, Lausanne VD

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Lieu de production dévolu au théâtre de boulevard (1953-59)

Le T. est aménagé en 1953 par l’architecte L. d’Okolski dans un bâtiment annexe de l’Hôtel Richemont. Fondé et administré par →Paul-Fabien Perret-Gentil, il est dirigé par son épouse →Marcelle de Kenzac, qui en est aussi la principale comédienne et metteur en scène. Inauguré avec une pièce de Robert Boissy, Hôtel des Neiges (4.12.1953), ce théâtre a principalement donné des comédies légères d’auteurs parisiens ayant pour la plupart commencé d’être joué durant l’entre-deux-guerres comme Roger-Ferdinand, Jean de Létraz, Marc-Gilbert Sauvajon, André Roussin, Jacques Deval, Jean Bernard-Luc, Louis Verneuil, Pierre Sabatier. Dans le même registre, on trouve aussi quelques représentants de la génération précédente comme André Mouëzy-Éon, Émile Augier et Labiche dont quatre pièces sont montées là (1954-57). Ce lieu réalise aussi plusieurs textes poignants du répertoire anglo-saxon, comme La Ménagerie de verre de Tennessee Williams et Au grand large de Sutton Vane (1954), Le Héros et le Soldat (1955) et Candida, de G. B. Shaw (1956), Des souris et des hommes de John Steinbeck (1956). Parmi les créations du T., on relève Règle de trois du journaliste lausannois Jean Nicollier (23.3.1956) et le drame Délivrez-nous du mal de →Gisèle Ansorge (7.11.1958). Georges Grobéty a dessiné les décors d’un quart des spectacles du T., Jean-Jacques Vaudaux, →Michel Viala, Alexandre Matthey comme →Jean Thoos en ont signé trois chacun et des décorateurs comme Roger Gaulis, Ralph Culpepper, →Jean Monod, →Pierre Estoppey, →Bodjol, →Serge Diakonoff, →Gilbert Koull y ont réalisé un décor. Cette salle devient ensuite le cinéma Richemont.

Données techniques

adresse, rue du Petit-Chêne 18 bis. L’ouverture de scène est de 7 m. 05, pour une largeur totale de 9 m. 32; la profondeur est de 4 m. 37 (y compris 50 cm d’avant-scène). Une sortie est possible de chaque côté, en sortant du bâtiment. La salle compte 207 places, dont 26 strapontins.



Auteur: Joël Aguet



Source:

Aguet, Joël: Théâtre du Petit-Chêne, Lausanne VD, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1923.