Anne Cuneo

From Theaterlexikon
Jump to: navigation, search

* 6.9.1934 Paris (F). Sœur de →Roger Cuneo.

C. obtient une licence ès lettres à l’Université de Lausanne en 1964 et, dès 1977, vit à Zurich où elle travaille comme journaliste pour la Télévision Suisse Romande (TSR) et comme traductrice. L’un de ses premiers textes, Les Bourreaux ordinaires, est réalisé par la TSR (1971) et compose la dernière partie du spectacle annuel de Belles-Lettres au Théâtre du Lapin Vert à Lausanne en 1973. En 1974, son ballet-théâtre Forêt profonde est monté par →Raoul Lanvin au →Théâtre de Vidy. Elle adapte aussi ses propres romans, comme Le Piano du pauvre (1975), mis en ondes à la Radio suisse alémanique (DRS) en 1975, puis joué au →Théâtre de Carouge (1979, 1981) et Hôtel Vénus (1984), présenté la même année à la DRS. En 1985/86, elle travaille au →Theater an der Winkelwiese à Zurich, où elle monte notamment Annie Wobbler d’Arnold Wesker, puis met en scène sa pièce La Plainte d’Elvira au Caveau du →Schauspielhaus de Zurich en 1986. Elle dédie Madame Paradis à →Anne-Marie Blanc, qui en crée le rôle-titre (2.6.1989) au Théâtre de Carouge dans une production du →Théâtre Populaire Romand mise en scène par →Charles Joris et présentée la même année au Festival de Neuchâtel. Dans une mise en scène d’→Alex Freihart La Coupole de Saint-Pierre est créée au →Städtebundtheater de Bienne et Soleure (27.1.1973), puis jouée au Théâtre de Vidy et fait l’objet d’un moyen métrage avec →Bernard Arczynski, qu’elle réalise en collaboration avec Pierre-Jean Valentin. Elle écrit des pièces pour la radio et pour la télévision, et la TSR filme plusieurs de ses scénarios dont Jours du chat (1972). Elle publie divers essais dont La Machine fantaisie sur le cinéma suisse et l’étude Benno Besson et Hamlet avec les photos de Jesus Moreno (1987). Elle obtient notamment le grand prix de la Fondation vaudoise pour la promotion et la création artistiques en 1994.



Autrice: Esther Ackermann



Source:

Ackermann, Esther: Anne Cuneo, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 421–422.