Roger Cuneo

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 19.8.1938 Milan (I). Frère d’→Anne Cuneo, écrivain; père d’→Anne Cunéo, comédienne.

Après un diplôme de commerce (1955), C. suit à Lausanne les cours de théâtre de →Blanche Derval (1958-61), qui le recommande à →Alain Knapp. Il joue ainsi le soldat Lhomme dans Les Coréens de Vinaver que réalise Knapp avec le Théâtre Universitaire de Lausanne (1963). Engagé ensuite par le →Théâtre Populaire Romand (TPR), il travaille à la création collective Jeunesse 64, présentée notamment à l’Exposition nationale, au →Théâtre de Vidy et en tournée (1964-67). De 1965 à 1967, il est l’administrateur général du TPR, fait partie du Conseil de gestion et joue ou reprend quelques petits rôles comme celui de Monsieur Dimanche dans Don Juan de Molière mis en scène par →Charles Joris (1965). En 1968, il rejoint →Charles Apothéloz au →Centre Dramatique Romand, où il est chargé notamment de l’animation et des relations avec les écoles et signe la mise en scène au →Théâtre Municipal de Lausanne (TML) de la pièce de →Bertolt Brecht Les Horaces et les Curiaces (1970). Musicien autodidacte, il se voit confier des personnages chantants, comme dans Le Roi nu adapté par →Bernard Bengloan d’après Evguéni Schwartz, et mis en scène par Charles Apothéloz au TML (1970). Ensuite, il se consacre à la chanson; de 1972 à 1981, il présente une douzaine de tours de chant, comme Baudelaire en jeu (1977); il interprète aussi ses propres textes comme Éclats (1977). En 1981, à la Cour des Miracles à Chêne-Bougeries, il tient le rôle de Dieu le Père dans Le Concile d’amour de Panizza mis en scène par →Marcel Robert. Il a écrit notamment Le Miroir en 1969, mis en ondes à la Radio Suisse Romande par →Pierre Ruegg, et Lorsque les hommes vivront d’amour, qu’il crée au →Théâtre Am Stram Gram à Genève dans une mise en scène de →Jean-Louis Hourdin (9.1.1996). Il produit aussi, depuis 1995, une demi-douzaine de spectacles mêlant chanson, théâtre et poésie. Il enseigne la diction et le théâtre à Genève (1987-2003).



Auteur: Yvan Cuche



Source:

Cuche, Yvan: Roger Cuneo, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 422.

Normdaten