Émile de Ceuninck

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

* 26.2.1935 Uccle (B), † 22.1.1996 La Chaux-de-Fonds NE. Fils de René de C., ancien chef de la Musique des guides de Bruxelles.

Au Conservatoire de Genève, C. étudie la percussion avec Charles Peschier, l’orgue avec Pierre Second, les branches théoriques avec Charles Chaix, la direction d’orchestre avec →Samuel Baud-Bovy et la compo­sition, l’instrumentation et l’orchestration avec →André-François Marescotti (1952-62); il suit aussi des cours de chant avec →Juliette Bise au Conservatoire de Fribourg (1972). Organiste de l’Église Notre-Dame de la Paix à La Chaux-de-Fonds (1957-75), il enseigne le solfège au Collège de La Chaux-de-Fonds (1960-81), la musique à l’École normale de Bienne (1981-96) et la percussion au Conservatoire de La Chaux-de-Fonds (1959-82). Atonaliste curieux des problèmes esthétiques modernes, adepte de l’avant-garde, il compose dès 1958 plus de 80 œuvres pour piano, clavecin, chorales, orchestre d’harmonie, percussions seules, ainsi que des messes, des cantates, des contes musicaux et des ballets comme Construction, pour percussions, deux violoncelles et piano, présenté au →Théâtre de Beaulieu à Lausanne (1973). Dès 1961, il est chargé de la formation musicale des comédiens du →Théâtre­ Populaire Romand (TPR) puis devient musicien dans l’équipe artistique (1966-82) et compose pour →Charles Joris de nombreuses musiques de scène, notamment pour Adieu Jérusalem de Charles­ Prost (1962), Fuenteovejuna de Lope de Vega (1966), Les Histoires de Ruzzante (1969), Le Roman de Renart (1969), Le Dragon d’Evguéni Schwartz (1975) et Le Roi Lear de Shakespeare (1977). Il écrit la musique pour plusieurs pièces de →Bernard Liègme, notamment Les Murs de la ville (1961), Le Soleil et la Mort (1966), Les Augustes (1972) que monte le TPR, et L’Affaire Rocher (1994) mise en scène par →Guy Touraille et Anne-Marie Jan à Valangin. Pour le →Centre Dramatique de Lausanne, il se charge de la musique de Beaumarchais an I: ça ira mis en scène par →André Steiger au →Théâtre de Vidy à Lausanne (4.11.1971).

Bibliographie

  • Jean-Louis Matthey, Martine Rey, É. de C. note biographique et liste des œuvres, BCU, 2000.

Archives

  • Fonds É. de C., Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU), Lausanne.


Auteur: Jean-Louis Matthey



Source:

Matthey, Jean-Louis: Émile de Ceuninck, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 368–369.

Normdaten