Mauro Bellucci

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

*  17.10.1963 Genève.

Diplômé de l’École →Serge Martin (1986-89), B. compte parmi les jeunes comédiens choisis par Stanislas Nordey pour jouer La Dispute de Marivaux au →Théâtre Pitoëff, Genève GE (1989). Comédien familier de la scène indépendante genevoise, il joue en 1991 au →Théâtre de l’Usine, Genève GE dans Falaises de Jean-Yves Picq, mis en scène par Agnès Maritza Boulmer, et surtout au →Théâtre du Grütli, Genève GE, où il retrouve Serge Martin dans Croisades de Michel Azama (1991). Par la suite, il y tient les rôles de l’ami de l’éphémère champion Willy Favre dans Le Meilleur du monde de et mis en scène par →Pascal Rebetez (6.10.1992), puis de James Horne, l’insistant trentenaire de La Collection d’Harold Pinter, repris par →Dominic Noble (1993) après un premier montage de →Frédéric Polier, à la Maison de quartier de la Jonction (1992). Au Grütli, il est aussi Clitandre et Du Croisy dans Le Dernier Ridicule de Vinaver et Molière mis en scène par →Pierre Dubey (1994). Il y fait l’Empereur dans Le Mendiant ou le Chien mort de →Bertolt Brecht, dirigé par Christian von Treskow (1996). À la →Comédie de Genève, Genève GE, il est à nouveau l’Ami, sous la direction de →Claude Stratz, dans Le Drame d’→Olivier Chiacchiari (12.5.1997). À Lausanne, il joue notamment le premier rôle dans Comment ça va, Zassetski? d’Alexandre Luria, mis en scène par →Michel Voïta au →Théâtre Vidy-Lausanne, Lausanne VD (2000). Après l’avoir dirigé au →Théâtre du Loup, Genève GE, dans Othello de Shakespeare (2000), →Valentin Rossier lui confie le rôle de Pédrille dans Figaro divorce d’Horváth à la Comédie (2003). B. réalise aussi quelques mises en scène, d’abord en compagnie de →Christian Grégori pour Dieu aboie-t-il de François Boyer (1990). Parmi ses réalisations ultérieures, on retient notamment la Lettre aux acteurs de Novarina qu’il présente à →La Bâtie-Festival de Genève, Genève GE sous forme d’oratorio à trois voix (1994), La Fausse Suivante de Marivaux donnée dans le parc du Château de Penthes, à Prégny (1997) et La Nuit des Rois de Shakespeare au →Théâtre de l’Orangerie, Genève GE (2000).



Autrice: Caroline Rieder



Source:

Rieder, Caroline: Mauro Bellucci, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 1, p. 153.