Théâtre Kléber-Méleau, Renens VD

Aus Theaterlexikon
Wechseln zu: Navigation, Suche

Lieu de production

Dès 1978, sous l’égide de →Philippe Mentha, directeur et metteur en scène, et de →Jean-Marc Stehlé, scénographe, un groupe d’artistes et techniciens romands bénévoles s’installent dans l’atelier d’une ancienne usine à gaz devenue propriété des Services industriels de la Ville de Lausanne. Après neuf mois de travaux, le Théâtre Kléber-Méleau est inauguré (2.5.1979) avec Les Trois Sœurs de Tchekhov. Le lieu adopte le nom d’un personnage obstiné et têtu, n’en faisant qu’à sa tête dans La Maison d’os de Dubillard, pièce que monte d’ailleurs Mentha en 1981. On compte parmi les comédiens jouant souvent là →Emmanuelle Ramu, →Lise Ramu, →Juliana Samarine, Jacques Amiryan, →Michel Cassagne, →Michel Fidanza, →Roland Sassi, →Edmond Vullioud. Les scénographes les plus actifs sont Jean-Marc Stehlé, puis →Christophe de la Harpe, →Gilbert Maire et →Roland Deville. Le théâtre présente d’abord deux, puis trois productions par saison, en alternant des œuvres du répertoire classique (Molière, Shakespeare, Goldoni, Tchekhov) et des textes contemporains (Pinter, →Bertolt Brecht, Dubillard, Beckett, Reza). Dès 1983, il accueille aussi des spectacles créés dans d’autres institutions comme le →Théâtre­ de Carouge-Atelier de Genève, la →Comédie de Genève, le →Nouveau Théâtre de Poche et de quelques compagnies indépendantes comme le →Teatro Dimitri, le →Théâtre du Loup et le Théâtre du Chariot de →Françoise Courvoisier. En 1984/85, il coproduit avec la Comédie Moi! de Labiche mis en scène par →Benno Besson et avec le Théâtre national de Strasbourg Les Serpents de pluie d’Enquist réalisés par →Matthias Langhoff. Dès 1989, il s’associe avec le →Théâtre Vidy-Lausanne: les deux lieux pro­posent une carte de réduction commune et présentent conjointement leur saison.

Données techniques

adresse, chemin de l’Usine-à-gaz 9. Installé selon les plans de Stehlé en 1978/79, le théâtre subit trois rénovations successives: 1992 (atelier), 1994 (gradinage), 1999 (toiture). L’ouverture de scène est de 13 m. 20 de mur à mur, pour une profondeur de 12 m; la hauteur maximale de la scène est de 6 m. 40.; il y a 2 m. de dessous de scène. La salle compte 300 places.



Auteur: François Marin



Source:

Marin, François: Théâtre Kléber-Méleau, Renens VD, in: Kotte, Andreas (Ed.): Dictionnaire du théâtre en Suisse, Chronos Verlag Zurich 2005, vol. 3, p. 1924, voir figure p. 1924.